mardi 9 juin 2009

Blanc, c'est blanc, je suis dans l'vent oh, oh, oh, oh


Si je vous dit lunettes blanches, vous me répondez...


Ce à quoi je réponds: pas du tout!
Cet été, rien ne vaut la monture blanche pour masquer les traces de vos nuits blanches (cela marche aussi pour les pattes d'oies et pour se la jouer star, mais l'harmonie de la phrase en pâtirait.)
En tout cas, il y en aura pour tous les goûts. Sélection pour être la première de la glass(es).


Plûtot carrées.

Pour qui? Celles qui veulent avoir l'air over-cool en toutes circonstances. On craque pour la Wayfarer, le grand classique qui supporte n'importe quelle couleur. 
Luella / Kirsten Dunst pour Boy by Band of Outsiders: on atteint des sommets de coolitude branchée. Ou serait-ce de branchitude coolée..? On s'y perd.

Karlie Kloss prête son minois au jeu des branches blanches pour Vogue Nippon et Russh.

Quelle allure moussaillon! Vogue Girl Corée


Plutôt rondes.

Pour qui? Celles qui n'ont pas peur d'entendre un "t'as une drôle de tête" (au sens clownesque du terme) au lieu d'un "j'adore tes lunettes". Les comiques donc. Qui assument.
Karen Walker, en lookbook et en situation pour Lula.
Ma chouchou Chung, une vraie fan du Professeur Tournesol. 


Plutôt rondes dans des carrés.

Pour qui? Les compliquées. Les indécises. Les fans de casse-tête chinois.

Linda Farrow pour Luella.


Plutôt oversized.

Pour qui? Les movies star dans l'âme, qui veulent se la jouer icône intemporelle ou héroïne hitchcockienne. Les modestes finalement.
Audrey Hepburn dans 'Two for the road' et  'How to steal a million'.

Françoise Hardy dans 'Grand Prix'. Toujours rêvé d'être une hôtesse? Madame Figaro s'en charge pour vous.

Digne d'un film d'Hitchcock chez Luella. Photo mystère.


Plutôt opaques.

Pour qui? Celles qui n'ont pas peur de vivre dangereusement. Et Gilbert Montagné.
Lunettes Martin Margiela, Glamour France.

Le seul problème, c'est que comme beaucoup d'autres excentricités modesques, nos amis masculins n'ont pas l'air de trouver ça super. Voire de trouver qu'on à l'air carrément con.
Ashley Olsen ne remporte pas un franc succès. Elle US. / On fait le pitre pour amuser la galerie, mais clairement, la galerie est exaspérée. Glamour France.

Moi, toutes ces idées, ça me donne des ailes!! (oh, allez, c'est mignon comme conclusion...)

1 commentaire: